Vincent Pompetti, Tarek La Guerre des Gaules, T1 : Caius Julius Caesar

(Pas d'évaluations)
Vous devez être connecté

Intégrer ce titre

À votre blog (Flash) : À votre site (iframe) : Besoin d'aide ?

Acheter la version papier :

Acheter sur Fnac.com Acheter sur Amazon.fr

La Guerre des Gaules, T1 : Caius Julius Caesar

La Guerre des Gaules, T1 : Caius Julius Caesar

Du 1er au 31 mars se tiendra une exposition (planches et illustrations) en avant-première (sortie 10 avril) du tome 1 de La Guerre des Gaules par Tarek et Pompetti, à la résidence Anima VILTAÏS, Moulins.
Les auteurs seront présent le 10 et 11 mars au cours du festival BD (12ème Festi'BD) pour dédicacer leur livre, et offriront également au public une conférence au musée Anne de Beaujeu à Moulins.
Plus de renseignements.

"L'ensemble de la Gaule est divisée en trois parties : l'une habitée par les Belges, l'autre par les Aquitains, la troisième par le peuple qui, dans sa langue, se nomme Celte, et, dans la nôtre, Gaulois. Tous ces peuples sont diffèrents par le langage, les coutumes et les lois".

C'est ainsi que commence l'une des oeuvres majeures de l'humanité, La Guerre des Gaules, écrite par un homme qui a marqué notre histoire et notre inconscient, Jules César.
Cette libre adaptation est le fruit d'une longue collaboration artistique entre Vincent Pompetti et Tarek, qui vous invitent à découvrir le récit unique d'un moment de l'histoire.

Le mot de l'éditeur

Vincent Pompetti
Dessinateur, peintre, illustrateur vivant à Rennes. Connu dans la bande dessinée pour ses goûts allant de la psychologie, l’imaginaire, l’histoire antique ou la géopolitique actuelle, il travaille en symbiose depuis quelques années avec le scénariste Tarek, avec qui il réalise entre autre un cycle de Sir Arthur Benton.
Il participe également à la revue « Paris-Tonkar » et expose régulièrement ses toiles et illustrations entre la Suisse, le Canada et la France.
De 1996 à 1998, il réussit ses études artistique à l'Institut Saint-Luc, et signe son premier projet de BD en solo en 2000, Planète Divine, chez Glénat, dans la collection "Carrément BD".
En 2003 il rencontre Tarek dans un salon avec qui il concrétisera de nombreux albums : une trilogie sur Raspoutine entre 2005 et 2008, un one-shot sur les pirates, Oeil Brun Oeil Bleu, et le second cycle de Sir Arthur Benton, de 2008 à 2010, pour laquelle il recevra le grand prix de la ville de Creil, ainsi qu'au festival d'Ajaccio.
Entretemps, il se diversifie en exposant des toiles et illustrations, en travaillant comme journaliste pour la revue "Paris-Tonkar" et en donnant des cours de croquis à l'école Pivaut

Tarek
Diplômé de la Sorbonne (université Paris I) en histoire médiévale et en histoire de l’art,Tarek a sorti Paris Tonkar en 1991 à l’âge de 19 ans : premier livre d’art publié en Europe consacré au Spraycan art à Paris. Celui-ci est devenu un ouvrage de référence pour tous les amateurs d’urban art et les spécialistes du Hip-hop. Il a exposé ses premières peintures en 1992 à l’espace Chapon lors de la grande exposition Paris Graffiti, un événement marquant puisque le magazine 1Tox est lancé au même moment. Il a participé à l’organisation de cette exposition et au lancement du magazine : le graffiti art connaît alors ses premières heures de gloire. Tarek a préféré se détacher de ce milieu pour mieux se consacrer à ses études et à l’écriture de son mémoire consacré aux néo-platoniciens à Bagdad durant l’âge d’or des Abassides. Il a étudié la langue arabe à l’institut Bourguiba de Tunis de 1992 à 1993, tout en réalisant de nombreux reportages photos. Il a vécu à Damas, entre 1995 et 1997, où il a enseigné le Français et a donné des conférences au centre culturel français (Damas et Alep) ainsi qu’à l’école des Beaux-arts de Lattaquié. Son travail photographique est exposé à Lattaquié et à Damas puis en France dans de nombreux lieux dont le centre culturel syrien à Paris et divers espaces culturels en province. Depuis 1999, Tarek a écrit plus d’une soixantaine d’albums chez plusieurs éditeurs pour lesquels il a rencontré l’adhésion du public et a remporté de nombreux prix dont le Saint-Michel du meilleur scénario en 2007 pour sa série Sir Arthur Benton. Cette même année, son travail sur cette série a fait l’objet d’une grande exposition de 200 m2 au Mémorial de Caen durant quatre mois : c’était la première fois qu’une bande dessinée était ainsi mise en valeur dans un lieu d’histoire et de mémoire. Ses albums BD jeunesse sont souvent utilisés dans les écoles et dans les parcours de lecture depuis 2004.
Tarek donne régulièrement des conférences sur la bande dessinée, l’histoire et l’art contemporain. Il se consacre de plus en plus à la photographie et prépare actuellement une édition anniversaire de son premier ouvrage ainsi qu’un livre sur l’histoire du graffiti de 1983 à 1995. Depuis vingt ans, il travaille et réfléchit sur différentes expressions artistiques : bande dessinée, graffiti, urban art, photographie, vidéo, calligraphie arabe. Il a aussi collaboré dans de nombreuses revues comme Bédéka, Meuriad ou encore Ya ! en tant que journaliste ou auteur de bande dessinée.
L’année 2010 a marqué un tournant dans son parcours artistique puisqu’il s’est mis à diriger une revue consacrée à l’art urbain et le graffiti : Paris Tonkar magazine et à collaborer régulièrement à International Hip-Hop, Cosmic Hip-Hop, Fatcap magazine et Lectrics. La même année, il a co-écrit le scénario d’un pilote pour une série TV américaine et a commencé à exposer en Suisse puis au Canada avant de proposer son travail pictural et photographique en France !
La bande dessinée n’est pas délaissée pour autant : il a scénarisé de nouvelles séries dont une consacrée à la Rafle du Vel’ d’Hiv chez Quadrants avec Christian Maucler au dessin (le premier tome est prévu pour la rentrée 2012), une autre sur La guerre des Gaules (2 tomes de prévus, le premier a été présenté en avant-première au FIBD d’Angoulême en 2012) et Turcos, une histoire sur les Indigènes dans les tranchées (Batist au dessin), chez Tartamudo. L’album est nommé pour le prix Tournesol et Tarek a présenté le documentaire qu’il a réalisé, Turcos le making-off, lors du FIBD. Il travaille également sur une histoire avec Seb Cazes pour les éditions du Moule à gaufres intitulé Le Concierge. À l’occasion des championnats du monde karaté en 2012, il a écrit un récit que son compère Batist a illustré.

Dessinateur :
Vincent Pompetti
Scénario :
Tarek
Coloriste :
Vincent Pompetti
Éditeur :
Tartamudo
Collection :
non renseigné
Date de parution :
10 Avril 2012
ISBN-13 :
978-2910867416
Illustration :
Couleurs

Pas de commentaires

Egalement disponible en lecture complète sur digiBiDi.com ...