Vincent Vanoli, Le décaméron Le Décaméron : Un divertissement d'après Boccace

(Pas d'évaluations)
Vous devez être connecté

Intégrer ce titre

À votre blog (Flash) : À votre site (iframe) : Besoin d'aide ?

Acheter la version papier :

Acheter sur Amazon.fr

Le Décaméron  : Un divertissement d'après Boccace

Le Décaméron : Un divertissement d'après Boccace

« Alors que la Grande Peste décime allègrement l’Europe, dix jeunes damoiseaux et damoiselles se réfugient dans la campagne toscane et égayent leurs journées en racontant des histoires à tour de rôle. (…)
L’univers graphique de Vanoli nous happe dès la première planche. Sa représentation de la fin du Moyen Age tient plus du chaos que de l’harmonie prérenaissante.
(…) des récits prenants qui touchent encore nos sensibilités contemporaines grâce à l’expressivité du dessin et de la mise en scène. Un excellent divertissement, comme l’indique le titre. »
Le Courrier de Genève.

Propos de Vanoli sur Le Décaméron :
« Certaines histoires ne gardent que grossièrement le motif principal de l’histoire originale et d’autres changent de titre.
Le fait d’avoir, pour la première fois sur certains passages, travaillé en muet, m’avait donné l’impression d’un retour aux sources d’une bande dessinée où la succession de dessins dans des cases pourrait suffire à une narration.
Lors de la réalisation de ce livre, j’avais en tête le système de représentation des images des peintres italiens Primitifs de la Pré-Renaissance (comme DUCCIO et UCCELLO), tout autant que les ambiances sombres du cinéma néo-réaliste. »

Dessinateur :
Vincent Vanoli
Scénario :
Le décaméron
Coloriste :
non renseigné
Éditeur :
Ego Comme X
Collection :
non renseigné
Date de parution :
01 jan. 2000
ISBN-13 :
978-2910946135
Illustration :
Noir et blanc

Pas de commentaires

Egalement disponible en lecture complète sur digiBiDi.com ...