Leiji Matsumoto Capitaine Albator, le pirate de l'espace - L'intégrale

(Pas d'évaluations)
Vous devez être connecté

Intégrer ce titre

À votre blog (Flash) : À votre site (iframe) : Besoin d'aide ?

Acheter la version papier :

Acheter sur Amazon.fr

Capitaine Albator, le pirate de l'espace - L'intégrale

Capitaine Albator, le pirate de l'espace - L'intégrale

Embarquez dans le vaisseau d’Albator sous le pavillon noir et voguez dans l’océan intersidéral en quête de liberté et de justice !

Il y a une vingtaine d’années –déjà- un certain dessin animé japonais débarquait sur les écrans de télévision de France et de Navarre pour surfer sur le succès du mythique « Goldorak » et de l’espiègle « Candy ». Un bandeau sur l’oeil, une cape noire, un fidèle équipage, juste et incorruptible, « Albator » entamait sa carrière francophone et allait marquer la mémoire de millions d’enfants. Bien des années plus tard, le manga dont a été tiré le dessin animé sort enfin en version française !
Avec le très attendu « Capitaine Albator, le pirate de l’espace » les mangaphiles seront ravis bien évidemment, mais aussi les nostalgiques du dessin animé qui ne sont pas forcément des lecteurs de mangas. Au-delà des pages et de l’oeuvre, c’est toute une époque qui revient à la vie avec la publication de l’oeuvre originale. « Uchû Kaizoku Captain Harlock » s’annonce comme le manga qui rassemble néophytes et aficionados.
Le chaînon manquant des mangas en version française.
Bien plus qu’un manga, un univers!

Le mot de l'éditeur

Leiji Matsumoto, un des derniers grands maîtres du manga Akira Matsumoto, de son vrai nom, est né en 1938 dans la ville de Kitakûshû dans le département de Fukuoku au Japon.
Alors qu'il n'a encore que 16 ans, il envoie des planches d'un manga intitulé "Mitsubachi no Bôken" (les aventures de l'abeille) au magazine Manga Shonen. Ce magazine jusqu'alors spécialisé dans les histoires courtes de 4 cases sur une page (yon koma manga, en japonais) désirait se diversifier et recrutait des auteurs dessinant des histoires longues. C'est par ce biais qu'il est sélectionné pour le premier concours des jeunes auteurs et qu'il en ressort lauréat.
Ainsi commence sa carrière.
Parallèlement, il réalise un fanzine de manga, Kyûshû manga-ten, en compagnie d'auteur tel que Kenichirô Takai. Les spécialistes voient rapidement en lui un des premiers auteurs influencés par le style d'Osamu Tezuka. On raconte que ce dernier, se rendant compte qu'il ne parviendrait pas à terminer les planches qu'il devait rendre pour un magazine, se serait rendu à Kyûshû pour demander l'aide du jeune Matsumoto.

Dessinateur :
Leiji Matsumoto
Scénario :
Leiji Matsumoto
Coloriste :
non renseigné
Éditeur :
Kana
Collection :
Sensei
Date de parution :
05 déc. 2013
ISBN-13 :
978-2505061212
Illustration :
Noir et blanc

Pas de commentaires

Egalement disponible en lecture complète sur digiBiDi.com ...