Bernard Vrancken, Koller, Stephen Desberg I.R.$., T16 : Options sur la Guerre

(Pas d'évaluations)
Vous devez être connecté

Intégrer ce titre

À votre blog (Flash) : À votre site (iframe) : Besoin d'aide ?

Acheter la version papier :

Acheter sur Amazon.fr

I.R.$., T16 : Options sur la Guerre

I.R.$., T16 : Options sur la Guerre

Irak, 2005.
Au moment du passage de relais aux forces de sécurité irakiennes, le Général McKenna vérifie l'état des stocks qui seront cédés par l'armée américaine. Plus de la moitié des armes livrées par le Pentagone sont manquantes. Des dizaines de milliers d'armes de guerre ont disparu dans la nature...
Quelques années plus tard, l'I.R.$ est sur la piste de Diego Barral, un trafiquant connu.

Le mot de l'éditeur

Stephen Desberg se destinait en premier lieu à la musique, mais les hasards des rencontres lui ont permis de mettre un pied dans la bande dessinée, via de courtes histoires pour le journal « Tintin » et des séries tout public chez « Spirou » parmi lesquelles « Billy The Cat ». Cette dernière connaîtra d'ailleurs une adaptation en dessin animé, réalisée avec Colman. Se prenant au jeu, il scénarise ensuite de somptueux one shot avec le regretté Will. Ces derniers amorcent une transition vers davantage de réalisme, registre dont Desberg va devenir l'un des grands. Né à Bruxelles d'un père américain, il a toujours suivi avec attention l'actualité de son « autre pays », et a beaucoup réfléchi à la nature...

Né en mai 1965 à Ixelles, Bernard Vrancken développe très rapidement un sens de l'esthétisme, une recherche du « beau », qu'il n'aura de cesse d'explorer à travers le dessin. Précoce, il se distingue rapidement, publiant ses premières planches dans le journal "Tintin" à l'âge de 16 ans. Et pourtant, il est totalement autodidacte. Quelques années plus tard, il fait une rencontre déterminante : Stephen Desberg, qui se dirige alors vers des récits plus réalistes. Un genre auquel les deux hommes s'essayent au long des quatre tomes de "Sang Noir", au Lombard. Rodé, le duo revient ensuite avec "I.R.$". Rapidement, les enquêtes financières de Larry B. Max se taillent une place de choix au panthéon de la B.D., allant même jusqu'à traverser l'Atlantique.

Autodidacte, Daniel Koller apprend le dessin avec, pour seul moteur, sa passion pour la bande dessinée. Alternant les planches et les petits boulots, il trouve malgré tout le temps de développer un trait semi réaliste d'une précision incroyable, au fil d'histoires courtes réalisées pour le magazine "(À Suivre)". Toutefois, ses Tribulations de Luc Lafontaine ne connaissent qu'un seul album, et il n'est pas loin de tourner définitivement la page du 9e art lorsque, heureusement, Stephen Desberg le repère et, séduit, lui écrit "Mayam". Depuis, le charme continue d'opérer, puisque Daniel Koller est systématiquement associé à tous les projets de grande envergure de Desberg : "Empire USA", "All Watcher", ou encore "I.R.$....

Dessinateur :
Bernard Vrancken, Koller
Scénario :
Stephen Desberg
Coloriste :
Bernard Vrancken, Koller
Éditeur :
Le Lombard
Collection :
Troisieme Vague Lombard
Date de parution :
02 oct. 2015
ISBN-13 :
978-2803635344
Illustration :
Couleurs

Pas de commentaires

Egalement disponible en lecture complète sur digiBiDi.com ...