François Ravard, Aurélien Ducoudray La faute aux chinois

(Pas d'évaluations)
Vous devez être connecté

Intégrer ce titre

À votre blog (Flash) : À votre site (iframe) : Besoin d'aide ?

Acheter la version papier :

Acheter sur Amazon.fr

La faute aux chinois

La faute aux chinois

Louis Meunier est un ouvrier bien banal, tranquille, parfois un peu zélé. Dans la famille, depuis trois générations, ils coupent des têtes de poulet dans l'usine du coin. C'est là qu'il rencontre Suzanne, la secrétaire du DRH. Très vite, ils se plaisent et commencent à se fréquenter, toujours accompagnés quand même par Jean-Claude, le frère de Suzanne. Une espèce de gros lourdaud omniprésent, trempant dans des combines, le verbe haut et les mains baladeuses.
Peu de temps après le mariage de Louis et Suzanne naît Pauline, un bébé prématuré qui rencontre de grandes difficultés à se nourrir. A l'heure où l'on commence à parler de plus en plus de la délocalisation de l'usine, c'est également la crise dans le couple. Persuadée que Pauline la déteste et ne supportant plus l'odeur écœurante de poulet que dégage Louis, Suzanne tombe en dépression. Louis multiplie les heures supplémentaires pour payer les frais d'hôpital jusqu'à ce que Jean-Claude lui propose de changer, comme qui dirait, de secteur d'activité...
Bon évidemment, « les habitudes, c'est comme la classe sociale, c'est pas facile d'en changer ». Mais ce qu'on lui demande de faire, ne diffère pas tellement en fait de son boulot : au lieu de décapiter des poulets, c'est des hommes qu'il doit trucider...
Le crime, une petite entreprise qui ne connaît pas la crise à condition de ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre...

Le mot de l'éditeur

À l'heure de la mondialisation, est-il possible de survivre quand on est ouvrier dans un abattoir, avec une famille à problèmes et des collègues bas de plafond ? Si l'on pense que la lutte des classes doit passer par le crime, alors tout est possible pour Louis Meunier, afin d'en finir avec sa misérable petite vie !
Aurélien Ducoudray et François Ravard signent une comédie jubilatoire, noire, très noire, à l'humour au vitriol.

Dessinateur :
François Ravard
Scénario :
Aurélien Ducoudray
Coloriste :
non renseigné
Éditeur :
Futuropolis
Collection :
non renseigné
Date de parution :
15 Juin 2011
ISBN-13 :
978-2754801997
Illustration :
Couleurs

Pas de commentaires

Egalement disponible en lecture complète sur digiBiDi.com ...