Poupard, Béka, Bernard Escaich, Caroline Roque Les Rugbymen, T11 : On mène, mais gardons les pieds sur la tête !

(Pas d'évaluations)
Vous devez être connecté

Intégrer ce titre

À votre blog (Flash) : À votre site (iframe) : Besoin d'aide ?

Acheter la version papier :

Acheter sur Amazon.fr

Les Rugbymen, T11 : On mène, mais gardons les pieds sur la tête !

Les Rugbymen, T11 : On mène, mais gardons les pieds sur la tête !

Les Rugbymen débarquent dans la Capitale avec leur humour implacable !

À Paillar, le village aux ronds-points ovales où le rugby est roi, les occasions de faire la fête sont nombreuses : 3e mi-temps, mariage…  Si nombreuses que L’Anesthésiste a parfois du mal à faire accepter ses sorties répétitives à sa femme ! En fin de saison, La Couane invite son père à passer un week-end à Paris pour assister à la finale du championnat de France, ainsi qu’au spectacle du célèbre cabaret « Le Crazy Ours ».
Les autres joueurs du PAC vont bientôt les rejoindre et transformer cette sortie en grande fête, comme seuls les Rugbymen savent le faire !

Coloriste : Maëla Cosson

Le mot de l'éditeur

Poupard, de son vrai nom Alexandre Mermin est un autodidacte, il publie à 20 ans ses premiers dessins en tant que caricaturiste et dessinateur de presse. Il poursuit par diverses illustrations pour des travaux publicitaires.
En 1992, il décroche le premier prix au concours international de BD de Charleroi, ce qui lui permettra de publier ses premières planches. Après un passage chez Vents d’Ouest, il rejoint en 2002 Bamboo Edition où il publie Les Brumes de Miroboland avant de se lancer en 2005 dans l'aventure des Rugbymen aux côtés de Béka.
Son attirance pour le rugby remonte à son enfance : “Quand j'allais voir ma grand-mère le samedi après midi, elle était scotchée devant sa télé noir et blanc pour le tournoi des 5 nations. J'étais fasciné par ce petit bout de femme admirative du rugby et de ces gaillards tout cassés qu'elle trouvait beaux ! Je ne sais pas si elle comprenait vraiment les règles mais voir les français foutre des mornifles aux anglais lui suffisait largement”.

BEKA est un nom de code, une formule qu'auraient pu écrire deux étudiants en sciences toulousains. BEKA, c'est l'alchimie formée par Caroline Roque et Bertrand Escaich.
Caroline prépare un doctorat en chimie tandis que Bertrand écrit déjà ses premiers scénarii de bandes dessinées. Quand elle quitte ses molécules, Caroline écrit des nouvelles destinées à être adaptées au cinéma, son autre passion. Lorsqu’une de ses nouvelles reçoit le prix des cinémas d'Art et d'Essai de Toulouse, elle quitte la chimie pour l’écriture.
Réunis par leur passion pour la danse africaine, Caroline et Bertrand vont dès lors cultiver à deux leur talent pour la vie et pour l’écriture. Bertrand entraîne Caroline du coté de la bande dessinée et ils créent ensemble plusieurs séries telles que Studio Danse ou Les Rugbymen.
Ils écrivent parfois séparément. Bertrand signe les sceanrii de Chinn et Ling-Ling. Et Caroline s'attaque à la novélisation de leurs séries BD dans la collection Bamboo Poche.

Dessinateur :
Poupard
Scénario :
Béka, Bernard Escaich, Caroline Roque
Coloriste :
Maëla Cosson
Éditeur :
Bamboo
Collection :
Humour Sport
Date de parution :
16 jan. 2013
ISBN-13 :
978-2818922163
Illustration :
Couleurs

Pas de commentaires

Egalement disponible en lecture complète sur digiBiDi.com ...