Phicil, Sylvain Runberg London Calling, T2 : Coups francs

(Pas d'évaluations)
Vous devez être connecté

Intégrer ce titre

À votre blog (Flash) : À votre site (iframe) : Besoin d'aide ?

Acheter la version papier :

Acheter sur Amazon.fr

London Calling, T2 : Coups francs

London Calling, T2 : Coups francs

Après avoir cherché un appartement à squatter, Alex et Thibault, nos deux frenchies, se retrouvent sur le marché de l’emploi. Pas vraiment ce qu’il y a de plus facile à trouver dans cette Angleterre post Thatcherienne, surtout quand on est français : pas de boulot de DJ, mais des postes proposés dans la restauration, genre fast-food ou cantine du commissariat.
Mais la dureté de la société britannique ne s’arrête pas aux portes des squats grouillant de cafards. Dans un quartier chic de Londres, Travis Sparrow, père de famille d’apparence tranquille, s’entraîne à la boxe pour mieux pouvoir se bastonner avec ses copains skinheads après les matchs de football.
À Belfast, Emma navigue entre passes occasionnelles et shoots d’héroïne. Son tableau noir s’enrichit d’une agression violente. Que sait-elle des activités politiques de son patron Killigan ?

Couleurs : Drac

Le mot de l'éditeur

La seconde partie de la série de Phicil et Runberg entame un virage vers un univers plus brutal, à l’image d’une Angleterre socialement démantelée.
Prévu en quatre volumes, London Calling s’affirme comme une série majeure, à découvrir et à suivre de très près.
Chaleureusement accueilli par la presse et les libraires, London Calling se dote d’un second tome, plus dur et plus violent qui surprendra peut-être les lecteurs. Un tournant prévu dès le départ par le scénariste, Sylvain Runberg : « Ce changement de ton était prévu dès le départ. Nous savions parfaitement que nous nous dirigions vers un récit plus dur, beaucoup plus dur. Comme dirait l’Autre, “C’était écrit“. »

Sylvain Runberg vivant une grande partie de l’année en Suède, la complicité avec ses dessinateurs passe avant tout par un grand travail préparatoire en amont. « Quelque soit l’endroit où je vois apparaître sur mon écran le talent de Phicil (et des autres), c’est le même enthousiaste qui m’anime, peu importent les distances qui nous séparent. En ce sens, Internet a réellement transformé le métier d’auteur de Bande Dessinée, car de telles collaborations inter géographiques auraient été quasiment impossibles à mener, il y a encore 15 années de ça. C’est une grande chance aujourd’hui de pouvoir disposer d’un tel outil de communication, un véritable espace de liberté supplémentaire dans la manière d’aborder la création en bande dessinée. »

Dessinateur :
Phicil
Scénario :
Sylvain Runberg
Coloriste :
Drac
Éditeur :
Futuropolis
Collection :
non renseigné
Date de parution :
10 jan. 2008
ISBN-13 :
978-2754801492
Illustration :
Couleurs

Pas de commentaires

Egalement disponible en lecture complète sur digiBiDi.com ...