Fred Beltran, Alexandro Jodorowsky Megalex, T3 : Le Coeur de Kavatah

(Pas d'évaluations)
Vous devez être connecté

Intégrer ce titre

À votre blog (Flash) : À votre site (iframe) : Besoin d'aide ?

Acheter la version papier :

Acheter sur Amazon.fr

Megalex, T3 : Le Coeur de Kavatah

Megalex, T3 : Le Coeur de Kavatah

Megalex, c'est, à la lettre, La Grande Loi. Celle qui règne sur cette planète que la Reine Maréa a transformée en cité immense et unique, proscrivant la loi naturelle. Mais cet ordre entièrement artificiel est contesté par des rebelles. C'est leur lutte qui fournira le cadre de la série...

La guerre est déclarée sur Megalex...

Si vous avez manqué le début :

Megalex, c'est, à la lettre, la Grande Loi. Celle qui règne sur cette planète que la Reine Maréa a transformée en cité immense et unique, proscrivant la loi naturelle : il est interdit de se reproduire et criminel de faire pousser le moindre végétal. Les citadins naissent dans des éprouvettes et leur durée de vie est fonction de leur rang social, contrôlée par une «fourchette» implantée en eux. Mais cet ordre entièrement artificiel qui a chassé la loi naturelle est contesté par des rebelles, appelés «objecteurs». C'est leur lutte qui va fournir le cadre de la série. Un héros prend la tête de la rébellion et va changer la face la planète : c'est Zéraïn !

Dans ce troisième tome, c'est la grande fête du renouveau qui se prépare : la population constituée de clones à la durée de vie limitée va se transformer en fleuve de sang pour faire place à la nouvelle génération qui sort des éprouvettes. Mais les rebelles lancent une attaque commando contre le pouvoir. Zéraïn qui croyait haïr plus que tout la Princesse Kavatah découvre lors d'une confrontation qu'un lien puissant existe entre eux et que la clé de tous les mystères de la planète se trouve peut-être enfouie dans le coeur de la belle aristocrate. La fin du cycle qui révèle au lecteur les rouages secrets du monde de Jodorowsky et Beltran.

Ce tome 3 représente une révolution quant à la manière de travailler de Fred Beltran.
Pour les tomes 1 et 2, toute la planète, ses nefs, ses robots, ses rues, son palais gouvernemental, ses usines et laboratoires - tout donc, a été modélisé en 3D. Le monde de Mégalex existe comme un univers virtuel, en volume. Beltran pioche dans cette fabuleuse et complète base virtuelle pour composer ses décors, ses plans, ses cases, qu'il termine et finalise entièrement sur son ordinateur. Ce processus, loin de donner une oeuvre froide et lisse, grâce au talent de dessinateur virtuose de Beltran que la machine n'entame pas, accouche de deux albums extraordinaires, aux images fortes et à l'impact saisissant.

Pour la réalisation du tome 3, Beltran a voulu changer - encore - du tout au tout, et mettre à profit son expérience des Technopères (une mise en couleur et volume sur ordi d'après un noir et blanc très solide) pour Mégalex. C'est chose faite et au-delà de toute attente. Beltran n'a jamais dessiné aussi bien et aussi bien maîtrisé le noir et blanc.

Fred Beltran : «Hé bien voilà, ma période "tout ordinateur" prend fin...
J'ai repris plumes et pinceaux. J'ai adoré l'infographie, je m'y suis "immergé"... totalement...
Je suis heureux d'avoir pu réaliser les deux premiers Mégalex dans cette logique, d'avoir eu le loisir de fabriquer tel "un tout puissant virtuel" un monde complet, jusque dans les détails les plus fins. Une vraie chance. Seulement aujourd'hui, ça ne colle plus. Certaines sensations propres au dessin (plus) intuitif commençaient à me manquer...
Un jour, j'ai compris que tout ce processus préparait mon retour au dessin traditionnel. La mise en couleurs reste à l'ordi, dans la logique des Technopères, mais avec un parti pris plus simple...
Beaucoup de modelés, des lumières, sont traités directement au moment de l'encrage...
J'essaie d'arriver à l'essentiel de l'image au stade du dessin à l'encre de Chine. L'état d'esprit, le "feeling" sont diamétralement opposés à celui qui prévalait dans les deux premiers albums...
C'est aussi un prolongement de l'histoire. La guerre est ouverte et déclarée sur Mégalex, les sentiments des protagonistes s'embrasent...
On "visite" la forêt, et ses habitants, un monstre marin gigantesque, fait de chair et de sang, attaque la ville...
Ce nouveau style est selon moi plus "pertinent"... plus "adapté" à cette suite de l'histoire».

Dessinateur :
Fred Beltran
Scénario :
Alexandro Jodorowsky
Coloriste :
non renseigné
Éditeur :
Humanoïdes Associés
Collection :
Megalex
Date de parution :
20 fév. 2008
ISBN-13 :
978-2731617115
Illustration :
Couleurs

Pas de commentaires

Egalement disponible en lecture complète sur digiBiDi.com ...