Yakusa Moon : L'histoire vraie d'une fille de gangster japonais

Yakusa Moon : L'histoire vraie d'une fille de gangster japonais

Ce récit à la fois déchirant et instructif des mémoires d’une femme au cœur du crime organisé japonais est choquant et incroyablement émouvant, d’autant qu’il est raconté à la première personne.
Shoko Tendo baigne dans le luxe dès sa naissance au sein d’une riche famille de Yakuzas. Elle devient cependant la victime de harcèlement scolaire de la part des élèves et des enseignants dès lors qu’on lui colle l’étiquette de « fille de Yakuza ». A cela s’ajoutent les rages alcoolisées nocturnes de son père.
Alors que sa famille croule sous les dettes au fur et à mesure que l’influence de son père s’étiole, Tendo fréquente la mauvaise bande et d’autres hommes apparaissent dans sa vie. A quinze ans à peine, elle est déjà membre d’un gang, à dix-huit elle est dépendante de la drogue et elle passe la décennie suivante à subir des relations avec des hommes plus violents les uns que les autres.
Sa situation ne fait qu’empirer encore et encore, victime malgré elle alors qu’elle tente de se faire une place en tant que femme dans un monde violent, sexiste et corrompu par la drogue.
Ce n’est qu’après la mort de ses parents et une tentative de suicide ratée qu’elle réévalue son style de vie au travers d’une introspection difficile et salvatrice.
Et c’est grâce à une décision quasi anecdotique qu’elle reprend les rênes de sa vie et sort enfin la tête de l’eau.
Shoko Tendo a vu ses mémoires recevoir un accueil très chaleureux du public et être traduites en quatorze langues. Elle a participé à de nombreux documentaires sur sa propre vie, sur le tatouage et sur la pègre japonaise en général. On peut citer Marked : Death of the Yakuza (History Channel) et La voie de l’encre (Lardux Films).

Le mot de l'éditeur

Sean Michael Wilson a réalisé de nombreuses bandes dessinées et mangas dont Hagakure : Le code du samouraï, Les 47 Ronins, Le Livre des Cinq Roues, Le sermon du tengu sur les arts martiaux et Musashi (tous publiés par Budo Éditions). Il a également adapté de nombreuses œuvres ”classiques“ en format manga (Charles Dickens, Emily Brontë, Oscar Wilde…). Il a collaboré avec de multiples dessinateurs tant orientaux qu’occidentaux (Mike Collins, Yishan Li, Kutsuwada, Shimojima…).

Michiru Morikawa est une dessinatrice de mangas. Elle a gagné le prix International Manga and Anime Award en Grande-Bretagne après avoir reçu celui de la Meilleure Artiste Manga des éditions japonaises Kodansha. Morikawa s’est occupé du dessin de versions mangas des classiques de samouraïs : Musashi et Le sermon du tengu sur les arts martiaux (Budo Éditions). En tant qu’illustratrice, elle a travaillé au Japon pour le monde du théâtre et de la musique, et en Grande-Bretagne pour la ville de Birmingham.

Shoko Tendo, chroniqueuse dans le milieu underground de Tokyo, est la fille d'un gangster Yakuza de Osaka. Elle est l'auteure d'une autobiographie, Yakuza Moon : Memoirs of a Yakuza Daughter, qui s'est vendue à 100.000 exemplaires et en 14 langues à travers le monde.
Véritable tsunami social, son livre a été porté à l'écran au Japon.

Dessinateur :
Michiru Morikawa
Scénario :
Sean Michael Wilson, Shoko Tendo
Coloriste :
979-1094169575
Éditeur :
Graph Zeppelin
Collection :
non renseigné
Date de parution :
non renseigné
ISBN-13 :
979-1094169575
Illustration :
Noir et blanc

Pas de commentaires

Egalement disponible en lecture complète sur digiBiDi.com ...